Archive pour octobre, 2010

Centres socioculturels Parents et enfants signent une charte (Article l’Alsace)

Pour la première fois à Colmar, les enfants et leurs parents qui les ont inscrits aux centres socioculturels ont signé une charte d’engagement quant à la présence des enfants aux séances d’animations.

Centres socioculturels Parents et enfants signent une charte (Article l'Alsace) dans Conseil Municipal getaspxLe Centre socioculturel de Colmar a fait pour la première fois, vendredi soir, signer une charte d’engagement aux enfants, aux parents, le directeur de l’école où est scolarisé l’enfant et la mairie. Cette charte s’inscrit dans le cadre du contrat urbain de cohésion sociale et inscrit de façon officielle l’implication des familles à faire venir les enfants au centre culturel où il est inscrit.

Le Centre socioculturel de Colmar compte trois infrastructures sur le secteur ouest de la ville, le Centre Europe, le Club de Jeunes et le Centre Bel’Air Florimont. Ces trois lieux permettent aux jeunes de bénéficier d’un accompagnement scolaire, d’avoir des activités en groupe et de faire des découvertes culturelles. « Les parents auront un rendez-vous trimestriel pour qu’ils puissent donner des avis et mieux connaître et cibler leurs attentes » explique Yves Baumuller conseiller délégué au pôle développement durable et politique de la ville et des quartiers. Les heures passées dans les centres permettent également aux enfants de mieux comprendre l’école et par conséquent de mieux y réussir. Inès El-Mounaoui fréquente le centre Bel’Air Florimont depuis trois ans : « On y apprend des choses intéressantes, les animatrices sont gentilles et je ne loupe jamais le centre ». La jeune fille y va quatre fois par semaine pendant deux heures et y fait ses devoirs et participer à des activités culturelles. « C’est une aide pour les enfants et on le ressent sur leur travail à l’école, Inès travaille bien en cours » affirme sa maman, Aurore Friess. « Ces centres travaillent également avec les associations de la ville, favorisant les découvertes, la cohésion sociale et la compréhension du monde » ajoute René Frieh, adjoint au maire.

Les inscriptions aux centres sont gratuites pour les familles, un budget de 100 000€ par an y est consacré, un tiers est financé par l’État, un autre par la Caisse d’allocations familiales et le dernier par la Ville. Au total sur tous les centres de la ville, plus de 160 enfants (primaires et collégiens) sont inscrits.

Les Jeunes CDH Verviétois |
palabre |
Services d’intérêt économiq... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RÉFLEXIONS D'UN CITOYEN
| actualites politiques natio...
| sans violence et sans haine