07 mai 2010 ~ 0 Commentaire

8 Mai Pour une reconnaissance nationale des Malgré Nous (Article l’Alsace)

À l’occasion de la visite présidentielle samedi, les Orphelins de guerre d’Alsace et le MoDem du Haut-Rhin plaident pour la reconnaissance officielle du drame des Malgré Nous.

Reçu le 29 avril par un conseiller technique de l’Élysée, Bernard Rodenstein, président de l’Association des pupilles de la nation, orphelins de guerre d’Alsace (Apoga), relance par courrier le président de la République, à l’occasion de sa prochaine visite, sur le dossier des Malgré Nous.

En attendant un nouveau décret à paraître au mois de juin, et qui devrait définir « un nouveau périmètre pour les indemnisations d’orphelins de guerre », l’APOGA plaide pour « une mesure d’élargissement la plus vaste possible pour les victimes de la seconde guerre mondiale ».

L’association a d’ailleurs proposé « la création d’un fonds permanent d’indemnisation de toutes les victimes de toutes les guerres, qui pourrait être financé par une taxation spéciale sur les ventes d’armes ».

Au-delà de l’indemnisation, Bernard Rodenstein appelle de ses vœux une « une juste reconnaissance » du drame des Malgré Nous : « Nous ne comprenons pas ou plus, pourquoi nos pères subissent ce nouvel affront de ne pas être reconnus, eux aussi, comme des victimes de la barbarie nazie. Il est temps, grand temps de lever enfin toutes ces hypothèques et de dire avec force et clarté ce qu’il en fut réellement. »

Le MoDem du Haut-Rhin, par la plume d’Yves Baumuller, délégué départemental, fait la même demande à Nicolas Sarkozy, soulignant « la responsabilité de l’État français dans l’abandon au IIIe Reich de l’Alsace et de la Moselle, et en conséquence dans l’enrôlement imposé à sa jeunesse » : « Les Malgré Nous ne peuvent être considérés à juste titre que comme des victimes de guerre. »

Et Yves Baumuller d’appeler le président à faire « cette double reconnaissance » (responsabilité de l’État français et statut de victime) samedi à Colmar, pour « rendre définitivement justice, sans ambiguïté, à l’Alsace et à la Moselle ».

C.T

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Les Jeunes CDH Verviétois |
palabre |
Services d’intérêt économiq... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RÉFLEXIONS D'UN CITOYEN
| actualites politiques natio...
| sans violence et sans haine