Conseil municipal « Suspicion de favoriser une communauté » (Article l’Alsace)

Posté par Yves Baumuller le 27 avril 2010

Le conseil municipal s’est réuni hier soir. La subvention à l’Union des affaires culturelles franco-turques de Colmar a fait débat.

Les 100 000€ de subvention au projet de rénovation des locaux de l’Union des affaires culturelles franco-turques de Colmar ont fait débat hier soir lors de la réunion du conseil municipal. Victorine Valentin (Gauche unie) s’est interrogée sur le type d’enseignement qui sera dispensé dans les locaux : « laïc ou religieux ? Les activités seront-elles mixtes ? Qui sont les autres financeurs du projet ? C’est une somme importante comparée au budget du contrat de cohésion sociale de la ville (Lire ci-dessous) ».

Philippe Greiner s’est opposée à cette subvention : « C’est beaucoup d’argent. De nombreuses salles accessibles à toutes les associations colmariennes ont besoin également d’argent. Le respect de la différence ne doit pas mener au communautarisme. Le chacun pour soi ne peut pas créer du lien social ». Tristan Denéchaud (Bougeons les lignes) a fait la proposition qu’en échange, les locaux subventionnés soient ouverts à d’autres associations colmariennes.

Jouer l’intégration
« C’est clair, il y a suspicion de favoriser une communauté, a regretté l’adjoint René Frieh. Mais nous jouons l’intégration. Une communauté ne peut pas rencontrer les autres quand elle ne se connaît pas elle-même ». Finalement, Victorine Valentin et Pierre Leconte (Gauche unie) se sont abstenus. Philippe Greiner a voté contre.

La première tranche du programme 2010 du Contrat urbain de cohésion sociale (CUCS) de la ville de Colmar a également été présentée par le conseiller municipal délégué Yves Baumuller. Il s’agit de soutenir des actions dans les domaines de l’emploi, éducation, culture, santé et citoyenneté pour le développement social et urbain des quartiers prioritaires, Europe/Schweitzer et Florimont/Bel air. Cette première tranche concerne une enveloppe de 117 000€ pour la Ville et 187 000€ pour l’État.

Pierre Leconte a demandé des évaluations qualitatives des actions menées les dernières années. Brigitte Klinkert est restée sceptique devant « ces mêmes projets qui reviennent ». Victorine Valentin aurait souhaité un effort supplémentaire dans le domaine de l’emploi : « La ville semble investir davantage dans les bâtiments que dans l’humain », a-t-elle regretté.

Yves Baumuller a souligné que seules Colmar, Illzach et Cernay avaient entamé un travail d’évaluation de leur CUCS. « Et toutes les dispositions de sélection des projets sont consultables sur le site internet de la Ville ».

Enfin Gilbert Meyer a rappelé qu’il signera le 17 mai prochain la charte des villes qui s’engagent à diminuer de 20 % les rejets de gaz à effet de serre. Mercredi, le maire sera également à Amsterdam pour se rendre compte des actions exemplaires de cette grande ville dans le domaine du développement durable.

Patrice Barrère

Publié dans Baumuller, Conseil Municipal, MoDem, Revue de Presse, Ville de Colmar | Pas de Commentaire »

Adoption de la 1ère tranche de la programmation 2010 du CUCS de Colmar

Posté par Yves Baumuller le 27 avril 2010

cm.png

Ce lundi 26 avril, le Conseil municipal de Colmar a adopté la prémière tranche de la programmation 2010 du CUCS de la Ville de Colmar que j’avais l’honneur de présenter, je vous invite à trouver ci-dessous quelques informations au sujet de ce dispositif de « Politique de la Ville »

Lire la suite… »

Publié dans Baumuller, Conseil Municipal, Regional, Ville de Colmar | Pas de Commentaire »

 

Les Jeunes CDH Verviétois |
palabre |
Services d’intérêt économiq... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RÉFLEXIONS D'UN CITOYEN
| actualites politiques natio...
| sans violence et sans haine