22 mars 2010 ~ 0 Commentaire

« Déçus pour l’Alsace, heureux pour Colmar »

Sentiment mitigé, hier soir, au QG du PS colmarien. Déçus de voir l’Alsace rester à droite, les militants se réjouissent de la courte victoire de la liste Bigot à Colmar.
Ils y croyaient, hier, les militants du PS. Peu avant 20 h, une vingtaine d’entre eux, les yeux rivés sur le grand écran du Liberty attendent fébrilement les résultats. « Les scores très partiels donnent 5 à 6 points d’écart en faveur de Richert. C’est cuit pour nous », note Paul Layer, l’ancien candidat aux municipales. La conseillère régionale sortante Monique Marchal s’en va, dépitée. « Je regrette moins de quitter la Région en sachant que Philippe Richert va la présider. »
Les premiers résultats définitifs tombent : Mulhouse, Thann, Cernay ont voté Bigot. Applaudissements dans le bar. « C’est le Bas-Rhin qui nous pourrit la vie », émet Julien Ernst, le secrétaire de la section. Pour Colmar, toujours rien. Il faudra attendre 20 h 45 pour que Vivien, un jeune militant, annonce la nouvelle : « A Colmar, on est devant. » Julien Ernst, ému, prend la parole, « on n’avait pas fait un tel score à Colmar depuis 15 ans. Je suis fier, on a fait notre part du boulot. » Il remercie Louis, Michel et Emile « qui ont beaucoup tracté. » Les réactions sont unanimes : « Déçus pour l’Alsace mais heureux de la courte victoire à Colmar. »
21 h, le bar se vide peu à peu des militants PS tandis que Victorine Valentin, future conseillère régionale, arrive accompagnée de quelques représentants d’Europe Ecologie, dont Alison Ober. Huitième sur la liste Bigot, elle ne siégera pas. Par la porte de derrière, deux conseillers municipaux, Yves Baumuller et Laetitia Rabih font une entrée discrète.

Valérie Freund

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Les Jeunes CDH Verviétois |
palabre |
Services d’intérêt économiq... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RÉFLEXIONS D'UN CITOYEN
| actualites politiques natio...
| sans violence et sans haine